À l’origine de cette méthode, il y a un homme… Alfred Tomatis (1er janvier 1920 - 25 décembre 2001)

Médecin français oto-rhino-laringologiste né à Nice en 1920, chercheur mondialement connu pour ses travaux sur l’oreille, le langage et la communication. Il a enseigné dans plusieurs universités et écrit de nombreux ouvrages.

Il a reçu de nombreuses distinctions honorifiques parmi lesquelles la médaille d’or de la recherche Scientifique (Bruxelles 1958) et est devenu Chevalier de la Santé Publique en France (1951).

Il a créé de nombreux centres dans le monde où sont appliquées ses techniques.

C’est dans l’exercice de la médecine du travail que le Dr. Alfred Tomatis a mis en relation les rapports existants entre l’audition et la phonation ; ce qu’on appelle désormais « Lois Alfred Tomatis ». Ses découvertes sont aujourd’hui utilisées au niveau thérapeutique et pédagogique.

En examinant des ouvriers atteints de surdité professionnelle après qu’ils aient passé de nombreuses heures près de machines bruyantes, le Dr. Alfred Tomatis a pu observer que les traumatismes de l’oreille étaient toujours accompagnés d’une déficience vocale. Il s’est alors demandé si l’audition défectueuse n’était pas la cause de l’altération de la voix et a poussé ses recherches dans cette direction.

Après ses premiers traitements de chanteurs lyriques présentant des troubles de la voix et d’enfants ayant des difficultés dans le domaine du développement du langage, il a développé « l’oreille électronique ».

De nombreuses recherches sur différents types de musiques et leurs effets le conduisent à Mozart.

Cette méthode a fait ses preuves et ont été adoptées par des personnalités, telles que Gérard Depardieu.

Le but de la Méthode Audio-Psycho-Phonologie est d’optimiser les capacités personnelles de chacun. Elle permet un retour en douceur à la normale, sans jamais provoquer ni de situation traumatisante ni d’état de déséquilibre. Les progrès acquis durant les sessions d’A.P.P. se maintiennent car ils ne sont pas dus à un conditionnement mais à un retour à l’équilibre.

Extrait du site « mozart-brain-lab.com »

Les idées et les découvertes d’Alfred Alfred Tomatis sont comparables à celles de Sigmund Freud. tous les deux étaient des pionniers et de nouveaux penseurs. Au départ, leurs idées n’ont rencontré que des refus. Il s’avère en fin de compte que leur façon de voir était la bonne et qu’ils ont conduit la science vers de nouvelles voies. Tous les deux étaient géniaux.

Le 25 décembre 2001 est décédé à Carcassonne le Professeur Alfred Alfred Tomatis ; il était âgé de presque 80 ans

Le réseau « Mozart-Brain-Lab » est né suivant le voeu du professeur Alfred Alfred Tomatis. C’est le seul institut de formation en Europe qu’il ait habilité à poursuivre son œuvre après sa mort."