Service de l’eau
Jeudi 24 novembre 2011

La pression de l’eau chez l’abonné

Les conditions du fournisseur
0 vote

Réglementation

Eau / La pression de l’eau destinée à la consommation humaine fait-elle l’objet d’une réglementation ?

Qualité de l’habitat (Eau et assainissement) N° 51/02

La hauteur piézométrique de l’eau destinée à la consommation humaine distribuée par les installations intérieures publiques ou privées, doit, en tout point de mise à disposition, être au moins égale à trois mètres, à l’heure de pointe de la consommation (décret du 3.1.89 : art. 26 et 33).

L’exigence est assez peu contraignante, elle correspond à une pression de l’eau de 0,3 bars en tout point de mise à disposition, c’est à dire jusqu’au compteur général, alors que la pression au robinet est en moyenne 2 à 3 bars.Le règlement du service des eaux disponible en mairie peut éventuellement renforcer l’obligation du service distributeur.

Si la pression au robinet n’est pas suffisante, le propriétaire occupant ou bailleur supportera le coût de l’installation d’un surpresseur.

Pour rappel, dans les logements locatifs, le bailleur doit fournir « une installation d’alimentation en eau potable assurant à l’intérieur des logements, la distribution avec une pression et un débit suffisants pour l’utilisation normale des locataires » (décret du 30.1.01).

Un nouveau texte entrera en vigueur au 24 décembre 2003 (décret du 20.12.01 : JO du 22.12.01) et remplacera le texte de 1989. Il reprend dans les mêmes termes les contraintes imposées au distributeur relatives à la pression de l’eau (hauteur piézométrique de l’eau jusqu’au compteur général, au moins égale à trois mètres).

Source : Centre d’information sur l’Eau / CIEAU

spectrophotomètre mesure du chlore libre et total